oxygène

IMG_3620

 

 

 

 

 


Archives pour la catégorie La Vie Tendre

ah comme…..

J’aurais aimé que tout s’arrange.

Que pour finir tu me choisises.

Je t’aurai cuisiné de la cuisine thaï, celle que tu préfères,

Du riz à la cannelle,

J’aurai pensé à ton chocolat chaud du matin,

J’aurai trouvé le meilleur thé pour ton palais,

J’aurais adoré t’acheter des fringues,

Les couleurs prune déclinées sur ton teint l’aurait illuminé.

J’aurais aimé avoir près de moi ton esprit inventif, tes dons de création.

La finesse de ta critique.

J’aurai aimé te rejoindre, en fin de semaine, pour des balades en amoureux, ou tout simplement pour manger des crêpes à la crème de spéculoos et déguster du thé au jasmin.

Enfin, j’aurai aimé, moi qui ne l’ai pas connu,

Ce confort d’avoir un mec sérieux, qui bosse et qui est « prope » sur lui.

Un mec qui aurait cherché pour me recevoir, un endroit agréable,

Un endroit pour nous deux.

Je ne peux enlever cette vision de toi,

M’ouvrant la porte,

Derrière toi, une fenêtre est ouverte, le rideau vole légèrement sur le mur blanc,

Dans tes yeux, les mêmes étoiles qu’à notre première rencontre.

Toi,

Souriant, magnifique,

Toi,

Tout simplement.

Une vision, mon imagination.

 

 

 

 

 

éphemères

IMG_3514

 

 

 

Constellation

IMG_3654

 

 

 

 

le vent de Printemps…..

IMG_3454

 

 

 

 

 

le 13 Avril

Je ne savais pas comment m’habiller.

Je voulais préserver notre pudeur magnifique.

Je ne voulais pas que les choses se passent autrement que tu l’avais décidé.

Ça a été un poème.

Toi, dans ton très beau costume bleu,

Toi,

Maladroit,

Dont les yeux miroitaient des étoiles.

Il n ‘y en avait que pour moi.

 

Cette balade dans la nuit,

Ton bras offert, sécurisant.

Ta veste chaude, l’odeur de toi.

Et moi, en digne femme:blablabla…

C’était bon.

 

Ta protection me guidant comme une enfant,

Sur le côté le moins dangereux du trottoir.

La première fois où j’ai rencontré un mec comme j’en avais rêvé.

Même mieux.

Malgré mon intempestivité et mon impatience,

Je t’ai toujours compris.

J’aurai été en proie aux même doutes, aux mêmes hésitations et peut-être aux mêmes décisions.

C’est ce que j’ai aimé chez toi,

Ton authentique « paumitude » devant les évènements.

Ton stress visible, au Moulin.

Ce malaise des gens bien à faire exception à leurs principes.

Es-tu encore proche ou es tu lointain?

 

 Pour moi, je fais avec ton absence, tu me manques.


Si tu es bien là où tu es,

C’est le plus important.

9c077425187b0cb7ef466b79f3ed81924large

 

Prends soin de toi.

 

 

 

 

 

Il chante, étonnement?

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

 

 

 

Qui gagne la guerre?

La Candeur,

Car jamais elle ne pense à mal,

Et jamais elle n’a peur.

L’instant de vie enrichi de sourires,

Juste avant d’avoir son dernier soupir.

 

 

 

 

 

Malgré ma lucidité,

Je décide aujourd’hui de jouer mon rôle de femme:

être celle qui rassure.

Je ferai montre d’abnégation.

Je ferai comme si tout va bien.

ça ne sert à rien de faire peur.

Il faut, avant de disparaître, procurer à ceux que l’on aime, l’illusion de la paix, et d’un certain bonheur.

 

 

 

Moment gourmand :film

Le Concert de Radu Mihaileanu

Concerto Pour Violon En Re Majeur Op. 35

Tchaikovsky 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

 

 

 

12345...23

Vanessafaminere |
Adelineaguirre |
Vanessabavenigge |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Larchitecturededemain
| Architech26120
| Architecturednpa