Le choc

Mon cynisme est égal à mes regards lucides et à la sagesse de ne rien parier sur demain.

la solution serait que tous les peuples s’unissent pour exiger un salaire minimum.

Détourner l’attention sur un objectif commun,

Et une justice commune.

Légitime.

Nous avons nous aussi ce pouvoir de la stratégie du choc.

Nous avons encore ce pouvoir aujourd’hui,

Nous ne l’aurons peut-être plus demain:robotisation.

Sans compter sur une fabuleuse participation planétaire, peut-être est-il temps de faire entendre  nos voix.

Nous les peuples,

Si nous décidons, demain, d’une immobilsation générale,  dans le silence et l’inaction.

Ils seront devant un trou de profits, qu’ils ne peuvent supporter.

 

 

 

 


Répondre

Vanessafaminere |
Adelineaguirre |
Vanessabavenigge |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Larchitecturededemain
| Architech26120
| Architecturednpa