La chaleur printannière,

S’étend sensuellement sur les couronnes des arbres.

Elle ombre les chemins, les champs.

Des odeurs montent de la terre,

On devine, ici et là , les bourgeons qui deviendront vite joufflus,

L’herbe redresse la tête,

Tous se dirigent vers le soleil.

La lumière reprend une clarté,

Eclaire les couleurs.

Ensemble,

Elles renaissent.

Particulièrement:

Printemps.

 

 

 


Autres articles

Répondre

Vanessafaminere |
Adelineaguirre |
Vanessabavenigge |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Larchitecturededemain
| Architech26120
| Architecturednpa