les noms changent

À force d’y réféchir,

À force de côtoyer ce côté démoniaque d’expantionisme américain,

Je vois maintenant les innombrables no man’s land qu’ils ont semé sur la planète,

Comme des camps de la mort:

Génocide plannifié.

 

 

 

 


Archive pour mars, 2014

Nouveau look pour le blog

Des lettres noires comme la peur que j’ai de la guerre, de la souffrance.

Du vert nature: l’amour de la vie qui demeure en chacun de nous et que nous aimons partager.

 

 

 

tu critiques tout!

Ainsi me parlaient mes enfants,

Lorsque je sacrifiais à leur demande de regarder la tv ensemble.

Je me suis farci kôlanta,

Je me suis farci un réalityshow mais une seule fois, ensuite, je l’ai interdit.

J’ouvrais la tv aux reportages animaliers, de préférence.

Oui, je suis un dictateur de la téléportationsurlaplanèteconnerie.

En fait, je démontais les pubs, les une après les autres,

Non seulement pour me faire plaisir,

Car j’adore « déshabiller » mon adversaire,

Mais aussi dans un souci de pédagogie maternel,

Une « obligation » à leur ouvrir les yeux:

Regarder le conditionnement pour mieux lui résister.

J’ai été une mère qu’il ne devait pas être très agréable d’avoir:

Non seulement je n’ai jamais pu entendre la tv sans émettre une critique,

Mais mes cris au n’importe nawak dans les ultra-magasins ont dû les rendre parfois honteux.

Bernie a trouvé la parade:

-M’am, j’vais faire un tour, j’reviens;

;O)

Maintenant,

Il se marre quand il m’entend « revisiter » la tv,

C’est lui qui la met en route, quand il est là, le we,

Je supporte parce qu’il bosse toute la semaine…

Mais c’est dur.

Il sait que je vais la ramener, il en prend le risque.

On rigole bien.

;O

                       ;O)

 

 

 

 

Près de l’eau

IMG_0276

 

 

 

 

 

 

BzzzzzzzzzzZZZZZZZZZzzzzzzZZZZzzzzzzzZZZZZZZZZZZ!

IMG_0250

 

 

La chaleur printannière,

S’étend sensuellement sur les couronnes des arbres.

Elle ombre les chemins, les champs.

Des odeurs montent de la terre,

On devine, ici et là , les bourgeons qui deviendront vite joufflus,

L’herbe redresse la tête,

Tous se dirigent vers le soleil.

La lumière reprend une clarté,

Eclaire les couleurs.

Ensemble,

Elles renaissent.

Particulièrement:

Printemps.

 

 

Impardonnable.

Il est impardonnable que nos gouvernants aient signé un accord en buvant du cacacala avec des ultra-extrémistes-nazis,  non-élus, illégitimes, responsables d’un coup d’état.

Nous ne devons pas le tolérer.

L’heure est très grave.

 

 

 

Le choc

Mon cynisme est égal à mes regards lucides et à la sagesse de ne rien parier sur demain.

la solution serait que tous les peuples s’unissent pour exiger un salaire minimum.

Détourner l’attention sur un objectif commun,

Et une justice commune.

Légitime.

Nous avons nous aussi ce pouvoir de la stratégie du choc.

Nous avons encore ce pouvoir aujourd’hui,

Nous ne l’aurons peut-être plus demain:robotisation.

Sans compter sur une fabuleuse participation planétaire, peut-être est-il temps de faire entendre  nos voix.

Nous les peuples,

Si nous décidons, demain, d’une immobilsation générale,  dans le silence et l’inaction.

Ils seront devant un trou de profits, qu’ils ne peuvent supporter.

 

 

 

Tu dînes avec qui ce soir?

-Avec des mecs des lobbies AZERTYUIOPQSD,

-T’es au courant pour la France?

- »Écoute,

Elle aurait dû être « immergée » depuis longtemps mais il a fallut du temps pour acheter tous les médias.

Et des sous pour payer les semeurs de pagaille.

Maintenant, elle est  presque mûre.

On va leur foutre une trouille immonde et tu verras, le traité, l’UNION entre l’UE et les USA passera comme une lettre à la poste.

Ça à toujours marché comme ça,

Pas de risque,

Tu peux investir.

ok,

Combien les bonbons?

 

 

 

 

 

 

les envahisseurs du pays des Indiens.

les Cow-boys se pointent, tagadatagadatgada, bruits de sabots, poussière qui vole, ombres multiples, de chevaux, de chapeaux , d’armes.

Ils mettent un bazard ensanglanté.

Malgré qu’ils soient court-termistes(ils flinguent à tout va)

Ils ont des plans.

Dans leur cerveaux, si j’ose dire,

Les vaisseaux sanguins ont des barrages.

Il manque un équilibre,

Une fluidité.

Mais c’est normal.

Sans cesse ballottés au gré de leurs montures,

Ils sont  forcément un peu s’coués.

 

 

 

 

12345

Vanessafaminere |
Adelineaguirre |
Vanessabavenigge |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Larchitecturededemain
| Architech26120
| Architecturednpa