Descente au pôle emploi

Ne voyant rien venir du pôle emploi, je décide de téléphoner, sans trop d’espoir parce que de toute façon, je ne peux pas atteindre une personne de mon pôle emploi.

C’est centralisé et eux, y z’envoient des mails à MON pôle emploi.

« votre temps d’attente est estimé à environ 12 minutes »

OK, je patiente et j’expose mon problème.Après m’avoir demandé mon nom, mon prénom, ma date de naissance, mon département de naissance, et l’âge du capitaine(et bizarrement pas celui du poisson rouge), la personne me dit que le problème est qu’il manque des papiers.

je lui demande donc de me dire lesquels afin d’aller les porter ce jour même à mon pôle emploi.Mais elle me dit qu’elle ne peut pas savoir lesquels parce qu’elle est pas accréditée mais qu’un courrier à été envoyé aujourd’hui même à mon adresse pour me dire lesquels que c’est de papiers, et que comme on est Jeudi,  j’aurai le courrier sans doute Lundi.

Bon, ça sent trop le crâmé,
Me vl’à partie au saint du saint.
Rapidement reçue, je demande calmement quel est donc ce papier qui ne serait pas dans mon dossier.
La demoiselle, très agréable, va sur l’écran.
J’apprends que je dois apporter les formulaires XXX, de chaque employeur.
Je lui dis que je les ai apporté Samedi 8 Février,
Il y a donc 13 jours.
Elle me dit qu’elle va aller vérifier.
Elle revient avec mon dossier et me dit qu’elle n’a pas les formulairesXXX et que donc, je dois les ramener.
Je lui redis que je les ai déjà apporté et que ce sont les originaux, comme obligé,
Que je les ais mis dans la boîte-à-lettre bleue foncée, celle qui fait 40 cm sur 40 à droite de l’entrée, environ à 1m22 de la première marche, celle ou c’est écrit en lettres d’environ 6 cm et en blanc « POLE EMPLOI » et que je suis bien embêtée puisque je lui ai filé les originaux.
(je me vois déjà entamer une grève de la faim immédiate si elle retrouve pas mes papiers)
Elle repart, revient les mains vides,  non,  pas de papiers et elle est mimi mais je sens comme une odeur de doute qui émane d’elle.
Là, je prends la résolution la plus ferme d’être archi-gentille et je lui dis;
-Seriez-vous assez gentille de revérifier,  s’il-vous-plaît,  je vous assure,  mes papiers sont ici,  quelque part.
(et quand on me connait, on peut deviner comme c’est difficile de dompter les 224 chevaux fous qui galopent dans mes veines)
Elle repart et revient enfin, éclairée d’un sourire éblouissant et….
Elle a mes papiers.
OUFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFF

 

 

 

 

 


Autres articles

Répondre

Vanessafaminere |
Adelineaguirre |
Vanessabavenigge |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Larchitecturededemain
| Architech26120
| Architecturednpa