Un homme triste

Image de prévisualisation YouTube

Julos Beaucarne parle du meurtre de sa femme par un jeune-homme qu’il avait pris en stop et hébergé chez lui, cette lettre , il l’a écrit aux juges:il était contre la peine de mort.

Il vivait, à cette époque, dans les Ardennes, pas très loin d’où je suis née, cela a d’une certaine manière contribué à mon éducation humaniste.

J’avais 12 ans.

 

 


Autres articles

Répondre

Vanessafaminere |
Adelineaguirre |
Vanessabavenigge |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Larchitecturededemain
| Architech26120
| Architecturednpa