il y a des heures,

Peu propices à la photographie.

à moins d’être sur-équipé.

Les plus éclatantes colorent le printemps et l’automne.

Le blanc, puis, le gris.

Toutes sont riches de lumière.

J’aime le matin et le soir,

Le milieu d’après-midi quand surgissent les Arcs-en-Ciel.

 

 


Archive pour mai, 2013

Le Printemps de Xiomara

Le Printemps de Xiomara dans La Vie Tendre img_2509

Gestes, grâce

Gestes, grâce dans La Vie Tendre 580367_392110747574129_960730324_n

 

 

 

 

Confiance, paix.

Confiance, paix. dans Accueil d'auteurs, tous droits réservés aux auteurs 557874_276332965782855_250428967_n1

 

 

 

y a un truc……

Je dois être vachement coincée quand m^me.

Par exemple,

Ce matin:

Page MSN:

« Leurs postérieurs valent des millions de dollars »

?

?

?

À l’heure ou on se bat(encore),

Que cela soit pour la Liberté, pour l’Idéologie.

À l’heure ou des gens sont massacrés,

Ces postérieurs,

perso,

Je les imposerai à 50%

Et tout l’argent venant de ces « jouflus »,

Irait à des assos.

Voilà!

Mais quand m^me,

C’est quoi cette société où on donne une telle valeur financière à « un cul? »

Est-ce que vraiment on est si blasés, on s’ennuie tant que ça?

Pour financer des choses aussi futiles?

Oui, il faut s’amuser,

Cela est bon pour l’homme.

Pas au point d’être ridicule.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

à la recherche d’images….

Mes yeux fouillent,

Elles apparaissent.

Aucune magie,

Seulement celle de la Terre,

Si parfaite dans sa beauté infinie.

 

 

 

à la recherche d'images.... dans La Vie Tendre img_0006

 

 

 

 

 

Mais, mais m’enfin que Vois-Je?

Ici, sur mon blog:

Une PUB!

« Si voulez perdre dix kilos, etc,

etc. »

ça va pas non?

Je suis pas pour le diktat du poids.

En fait je suis pour très peu de diktat.

Que vais-je faire?

y a t-il des possibilités de blogs gratuits, sans pub?

Avec les m^mes contenants esthétiques que Unblog.fr?

?

Tout va très vite,

Bien plus que nous l’imaginons.

Depuis les 60 dernières années,

C’est une tornade qui s’ abat sur l’Occident:

Un Ouragan de déchets, détritus divers.

Il va « s’échouer » sur tous les continents,

Même dans l’Océan,

Même autour de la Terre.

Satellites, ferrailles délaissées, etc.

60 ans.

 

Depuis ce petit laps de temps,

Partout,

Nous avons semé nos poubelles.

Cela équivaut à s’occuper de son jardin et quand tout est à point de cueillir,

Jeter dessus, l’eau de la lessive.

 

60 ans ont suffit.

Tout ce « progrès »,

A faire naitre ici et là des convoitises.

Peu importe de « tuer » un cours d’eau quelque part,

Du moment que le fric entre,

Et,

De toute manière, on fait ce qu’on veut,

Personne n’a le moyen d’aller se plaindre.

Et on « graisse » leur gouvernement,

Tout est prévu!

 

Moi,

je sais pas vous,

Ce qui m’ennuie c’est tout ce qu’on balance dans les pays pauvres, en vue d’un recyclage qui met en péril la santé des enfants, des adultes.

On pleure qu’y a pas de travail,

Mais il peut y en avoir!

En pensant recyclage pour tout tu détiens l’ensemble de la chaîne.

De toute manière,

Nous y arriverons, un jour ou l’autre.

Il y a tout à organiser pour la construction de matériaux voués à un recyclage le plus complet possible.

Il y a des intelligences qui sont prêtes,

J’en suis persuadée à tenter le pari,

à s’y investir.

La recherche doit se tourner vers ce renouveau.

Enterrer une fois pour toute l’obsolescence programmée.

 

Nous devons faire durer notre jardin planétaire.

Il en a pris un coup mais il est fort.

Si nous le soignons mieux,

Il sera encore là pour nous.

 

Sans vouloir être alarmiste,

Je me permets de vous alerter.

La Planète a subi de graves dommages.

L’atmosphère qui la protège elle aussi,

Ne peux pas filtrer tout les résidus qui partent en fumée…

Beaucoup retombent immanquablement sur le sol.

Ce sol dont nous tirons notre subsistance,

Cette eau.

Nous nous empoisonnons nous-mêmes et l’empoisonnons aussi.

 

60 ans de « progrès »pour asphyxier cette oasis des galaxies.

Tout va très vite…

Plus que nous ne l’imaginons.

 

 

 

Mettre à terre , l’obsolescence programmée, serait aussi rendre hommage aux ingénieurs qui mirent au point le bas le plus résistant du monde!

Ils durent se plier à des exigences allant à l’encontre de ce pourquoi même il avait choisit d’être ingénieurs:

Ils durent employer leur intelligence à imaginer une, des défaillances à ce bas.

Ayant visionné un court métrage de ce moment précis de l’histoire,

Je peux témoigner de leur tristesse,

Des éclairs de rébellion dans quelques regards.

 

 

 

Le Golfe de Calvi,

Vu de Lumio.

Le Golfe de Calvi, dans La Vie Tendre img_07761

Mon défi en photo

Est le √ent.

Il y a des petites fleurs que l’on ne voit pas tellement elles sont petites,

J’aime leur rendre hommage,

Mais, les chipies s’agitent dans les tourbillons de leur maitre,

Le Vent..

Il me reste à patienter,

 à prendre une bonne bouffée d’air,

Rester immobile, un instaaaaaaaaaaaaaaant!

Ouf,

Il en faut plusieurs,

Je persiste,

Malgré leur ballet:

« Musique des vents ».

Parfois j’ai la chance de figer le mouvement.

 

Entre nous,

Je pense que j’ai beaucoup de chance « à la chasse » à l’image.

Merci à Saint-Antoine-de-Guibentif.

;O)

 

 

 

12345...8

Vanessafaminere |
Adelineaguirre |
Vanessabavenigge |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Larchitecturededemain
| Architech26120
| Architecturednpa